A PROPOS

Nicolas Prabel est née en 1977, artiste plasticien bourguignon, il produit des œuvres mélangeant différentes techniques. Son absence de parcours académique lui permet de ne pas se fixer de limites et de proposer une exploration atypique de la la photographie, de la sculpture et de la peinture.

 

Il a débuté sa carrière artistique en 2007 avec la création de luminaires à partir d'éléments de récupération. Une activité qui s'inscrit dans le mouvement "Upcycling".

 

La photo est appréhendée par Nicolas Prabel de manière académique. Il a appris de manière autodidacte le fonctionnement d'un appareil photo réflex pour ensuite l'utiliser à travers des thèmes comme l'Urbex, le paysage ou la photo contemporaine. Il a obtenu la 2eme place du concours photos organisé par l'association pour l'inscription de l'Abbaye Saint-Philibert de Tournus à L'UNESCO. Il a été l'invité d'honneur du salon d'art des armées du grand est 2016. Il a exposé une série de photos intitulées URBEX à la galerie Entrée Libre de Tournus (janvier 2017). Il a remporté le premier prix du concours photo organisé par le Ville de Chalon sur Saone, sur le thème des 200 ans du vélo

 

Pour la sculpture, la série Miixture qu'il propose est le résultat d'une démarche artistique débutée il y a plus de 15 ans. Le modelage de l'argile lui permet de créer des formes minimalistes et uniques. Au gré de ses balades dans des friches industrielles, il capte des couleurs, des patines qu'il reproduit sur ses sculptures. L'Upcycling, courant dont est issu l'artiste, restent toujours présent dans ses œuvres avec l'intégration d'anciens phares de voitures.

 

Pour sa première série de peintures, il a décidé de travailler : les noirs et et les blancs.

Son travail consiste en une recherche de superposition de couleurs, de recherche de texture. sa démarche de création commence par des gestes spontanés, à l'aide de couteaux et de spatules, qui vont produire un début de composition. Il va ensuite travailler autour de celle-ci pour l'affiner et pour créer une certaine harmonie qui lui est propre.

 

 

Le point commun de ses œuvres est en étroit lien avec l'usure produite par le temps, sur les matériaux qui nous entoure. Il va chercher à mettre en valeurs ces empreintes du temps sur des volumes et sur des tableaux.